ProtoNews

Pénurie de composants électroniques en 2018 : comment agir ?

Penurie composants

Apparues au premier trimestre 2017, les difficultés d’obtention des condensateurs céramiques ne font que s’aggraver. Les experts envisagent une crise qui perdurerait jusqu’à 2020. Pour y faire face, vous pouvez agir à plusieurs niveaux : améliorer la relation client-fournisseur, adopter des comportements vertueux, et surtout, envisager sérieusement la migration vers d’autres technologies.

Inédite depuis 2000 de par son intensité, la pénurie actuelle de composants touche tout particulièrement les composants de puissance, les mémoires, les capteurs et les condensateurs céramiques (MLCC). Les sous-traitants déplorent d’autant plus cette pénurie qu’elle arrive à un moment où les commandes affluent.

D’où vient cette crise du marché des composants électroniques ?

Sur un plan macro, c’est la croissance soudaine et imprévisible du marché mondial des composants (+ 20%) qui a occasionné un déséquilibre offre/demande. L’automobile et les smartphones semblent être les principaux domaines à l’origine de la hausse de la demande. Mais ce n’est pas tout : nous assistons à la forte progression de nouvelles applications pour lesquelles les quantités de matériels et la part d’électronique qui est intégrée dans ceux-ci sont mal identifiées : les objets connectés, la voiture connectée, les drones, l’éolien, le Smart Grid …

En fait, tous les maillons de la supply chain ont également leur part de responsabilité : certains fabricants de composants ont multiplié les annonces d’obsolescences, et certains clients ont procédé à des doubles commandes et à du surstockage.

Pourquoi n’a-t-on rien vu venir ? Les comportements d’achat opportunistes sont en partie la conséquence d’un manque de prévisions fiables à suffisamment long terme de la part des fabricants de matériels électroniques. De l’autre côté, les clients traditionnels de la sous-traitance fournissent de moins en moins de prévisions d’achats, voire pas du tout du côté des donneurs d’ordre publics.

La situation particulièrement critique des condensateurs céramiques (MLCC)

Le contexte général est encore amplifié lorsqu’on aborde le cas spécifique des condensateurs céramiques :

• Une voiture électrique embarque quatre fois plus de condensateurs céramiques qu’une voiture à moteur à combustion, et l’intégration de l’équivalent de véritables tablettes numériques dans tous les nouveaux véhicules n’arrange rien ;

• L’iPhone X embarque deux fois plus de MLCC que l’iPhone 6S, et l’expansion des fabricants chinois de smartphones amplifie encore la demande.

Les analystes pointent 3 causes majeures à la pénurie de condensateurs céramiques :

• L’augmentation générale de la demande en composants ;

• La conversion de la production des fabricants japonais vers les produits attendus par les marchés de l’automobile, de l’industrie et du smart phone, générateurs de marges supérieures, au détriment du marché général ;

• La difficulté à augmenter rapidement les capacités de production pour répondre à la demande  : les délais de livraison des équipements nécessaires à la fabrication des MLCC atteignent 8 à 12 mois.

Comment gérer cette pénurie ?

En tant qu’OEM, les décisions à prendre aujourd’hui seront décisives pour la survie de votre entreprise. Ce type de crise peut vous amener à devoir batailler durant de longues années pour atteindre vos objectifs de production, si vous ne traitez pas la situation avec sérieux et ne vous adaptez pas à l’évolution technologique !

Voici quelques conseils :

• Ne gonflez pas artificiellement vos commandes ;

• Une nouvelle génération de composants passifs offre des alternatives aux condensateurs céramiques ; vous trouverez des équivalents aux MLCC et pourrez procéder, le cas échéant, aux adaptations nécessaires dans vos conceptions ;

• Tenez compte des feuilles de route technologique et de production de vos fournisseurs ;

• Diversifiez vos sources : trouvez de nouveaux fournisseurs en complément de ceux que vous avez référencés ;

• Fuyez les composants qui dépendent d’une unique source d’approvisionnement ;

• Pour garder une bonne visibilité, améliorez la collaboration entre les designers, les acheteurs et la supply chain. Une bonne relation Client-Fournisseur, basée sur la compréhension mutuelle, la communication à tous les niveaux et une certaine transparence peut éviter bien des problèmes. La mise en place de solides partenariats contribuera à une meilleure sécurisation des approvisionnements futurs.

Comment Protoelectronique fait face à cette crise

Afin de solutionner au mieux cette pénurie mondiale, une nouvelle fonctionnalité développée par nos ingénieurs permet de vous aider en cas de rupture sur les composants passifs.

N’hésitez pas à tester notre solution, et pour toute question, vous pouvez bien sûr joindre notre service client au 03 88 48 04 07 du lundi au vendredi de 9h à 19h, par e-mail ou live chat.

-oOo-

Partagez cette Protonews :

Commandez vos prototypes de cartes électroniques en quelques clics !

Commencez votre projet